PS3 – Journey

Voici un petit ovni vidéoludique qui a su me charmer ! Journey est une exclusivité du Playstation Network, en d’autres termes un jeu téléchargeable sur PS3. Un petit jeu, très discret, mais qui mérite d’être connu !

Lorsque vous lancez le jeu, pas de fioritures, d’options, de bonus. Seul un paysage désertique, et un bouton start qui déclenche un mouvement de la caméra révélant un petit personnage encapuchonné, méditant dans le sable. Ce personnage, c’est vous. En grimpant la dune immédiatement devant vous, vous pouvez admirer ce désert dans son immensité, et au loin une montagne d’où semble partir un rayon lumineux.

Vous ne savez pas ce que vous faites là, vous ne savez pas quel est l’objectif. Ici et là, dans ce désert, se dressent des formes sombres, vers lesquelles vous vous avancez faute d’autre point de repère.

Au fil de votre voyage, vous découvrirez d’étranges glyphes lumineux vous accordant le pouvoir de flotter – en ajoutant une longue traine lumineuse à votre capuche – et des dessins qui semblent vous raconter une histoire. Et, à chaque fin d’une zone, une stèle où un mystérieux « esprit » vous ouvrira le passage vers la zone suivante.

Face au sable, au vent, aux ruines apparemment infranchissables, aux souterrains hantés par d’antiques gardiens, le voyage ne sera pas simple, vous seul contre les éléments. Seul ? Pas forcément.

screenshot Journey

Si vous jouez en étant connecté, il se peut qu’un autre personnage, similaire à vous, se joigne à votre quête. Une rencontre silencieuse, le seul moyen de communiquer semble être une onde sonore musicale. Vous parcourez alors ces lieux désertiques ensemble, en vous entraidant pour franchir les obstacles, jusqu’au final éblouissant du jeu.

Chaque tableau, chaque lieu est d’une grande poésie esthétique, le tout accompagné par un très beau fond musical. Le tout est chargé d’émotion, parfois triste, parfois angoissant, et finalement merveilleux.

screenshot Journey

On ne sait pas qui sont ces étrangers que l’on croise, mais ce sont de vrais joueurs, qui selon leur personnalité sauront vous guider (J’ai eu la chance de tomber sur un compagnon qui m’a accompagnée sur tout le voyage en m’attendant et en m’appelant – sous forme d’ondes lumineuses, seul moyen de communication de ce jeu – quand je me perdais) ou simplement vous accompagneront un bref moment.

Le jeu est très court, il se finit en moins de deux heures, mais on se surprend à avoir envie d’y rejouer, pour mieux en profiter. Et surtout, malgré ces deux heures si vite passées, on ne regrette pas l’achat !

Journey est un jeu qui, comme son nom l’indique, raconte l’histoire d’un voyage. Ce n’est pas l’objectif qui compte, mais l’expérience de ce voyage, de la rencontre avec d’autres individus, des difficultés à surmonter, des paysages merveilleux à contempler. Il n’est pas question de combats épiques ou de cinématiques à couper le souffle, pas de terribles monstres à vaincre ou d’énigmes à résoudre. Juste un voyage vers l’inconnu.

Ce jeu m’a un peu évoqué La Horde du Contrevent, de Damasio, un de ces romans que j’ai lus suite aux conseils de ma mère (elle me conseille – presque – toujours des bouquins extraordinaires @o@) et dont je vous conseille à mon tour la lecture 😉

3 avis sur “PS3 – Journey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *