Le Premier jour – Marc Levy

Le Premier JourCela faisait un moment que je n’avais pas daigné faire une fiche de lecture sur ce blog. Non pas que j’aie arrêté de lire, mais plutôt que j’avais ce cocotier dans la main et… bref, n’ergotons pas, ça faisait un moment. Histoire d’alterner avec mes histoires de chats – telle la blogueuse moyenne, manque plus que les « il é tro kawaii lol XD mdr » pour bien sombrer dans les méandres de la kikoololcat attitude – passons donc à notre vieil ami Marc Levy.

Un étrange objet trouvé dans un volcan éteint va révolutionner tout ce que l’on croit savoir de la naissance du monde.

Il est astrophysicien, elle est archéologue. Ensemble, ils vont vivre une aventure qui va changer le cours de leur vie et de la nôtre.

Bon, je ne vous cache rien, ceci est un livre de Marc Levy, et suit donc la même recette que les précédents, à peu de choses près. Une histoire d’amour, une dose d’aventures, des dialogues rafraichissants, de l’humour et une bonne dose de romantisme pour enrober le tout.

J’ai la chance d’être bon public, et donc de ne pas reprocher à Marc Levy ce que d’autres lecteurs assidus (qui citent de grands noms de la littérature quand moi je me tape le ridicule avec Bernard Werber et Stephen King, peuh, lecture du peuple, qu’ils disent, je crois qu’ils ont oublié de prendre plaisir à lire, se perdant dans des circonvolutions philosophiques qui n’intéressent qu’une bande d’élitistes, mais je m’égare) peuvent lui reprocher, et par conséquent, je ne suis jamais déçue par ses nouveaux romans.

C’est l’histoire d’une Française, archéologue travaillant au bout du monde (en Afrique) et d’un  astrophysicien grec – mais vivant à Londres, quand même – travaillant à l’autre bout du monde (au Chili), qui se retrouvent suite à bon nombre de circonstances à se rencontrer (ou plutôt, se retrouver, car, ô hasard, ils se connaissent) lors d’un concours de la Fondation Walsh destiné à récompenser le projet de recherche le plus prometteur. Le projet d’Adrian se résume en trois mots : Où commence l’aube ? Il lit les étoiles à la recherche du big bang originel. Keira, quant à elle, se demande qui sont nos pères ?, et fouille la terre à la recherche du premier homme.

Le tout tourne autour d’une mystérieuse pierre, d’une étrange organisation partagée entre le désir d’en savoir plus, et celui d’enterrer cette affaire – une affaire qui serait vieille de trente ans – au plus vite, et de la soif de savoir des deux jeunes scientifiques. Ils se retrouvent tous deux confrontés à une étrange énigme qui serait, selon certains, la clef de la réponse à leurs deux questions, énigme qui les mènera en Afrique, en Grèce, en France, en Angleterre, en Chine…

… et qui s’achève abruptement, et ô combien cruellement, à la fin de ce roman, car Le Premier Jour, c’est le premier tome d’une histoire plus longue, et il me faudra attendre La Première Nuit pour en apprendre plus. Et je dois vous avouer que j’ai hâte d’en apprendre plus !

Il est difficile de retranscrire en mots ce que j’ai pu éprouver en lisant ce bouquin. Peut être un peu dur à commencer, mais une fois plongée dedans, j’ai été conquise, entrainée par la plume simple et mélodieuse de Levy, par cette magie qu’il semble maîtriser et qui m’engloutit à chacun de ses tomes. C’est frais, c’est plein de bons sentiments, et ça fait vraiment du bien. En somme, si vous aimez Marc Levy, n’hésitez pas une seconde, c’est du bon. Dans le cas contraire… j’en suis bien peinée pour vous U.U

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *