NaNoWriMo is back !

Il y a presque un an de ça, je vous ai parlé de mon expérience du NaNoWriMo, ce défi d’un mois pendant lequel il s’agit d’écrire une histoire de 50 000 mots. Je m’étais arrêtée à 39000 mots, et j’avais l’intention de publier le résultat de ce marathon, mais pour diverses raisons j’ai finalement renoncé.

Ceci étant, je n’ai pas renoncé au Nano pour autant ! Je profite d’ailleurs de l’occasion pour recycler un message que j’avais posté l’an dernier sur l’Enae Volare (que j’ai temporairement fermée), avec quelques petites mises à jour de circonstance 😉

Le NaNoWriMo, c’est quoi ?

C’est le National Novel Writing Month, ou le « Mois National de l’Écriture de Roman » pour les non anglophones, mais MoNaEcRo ça le fait pas trop.

En dépit de l’usage de la langue de Shakespeare et du terme de « National », des gens du monde entier y participent, et pas forcément des anglophones.

Le NaNoWriMo est un défi annuel adressé à tous les apprentis écrivains (ou simples amateurs de défis). Il n’y a pas de gagnant, pas de perdant. Si vous parvenez à venir à bout du défi, vous gagnez le droit de vous auto-congratuler et de dire au reste du monde que vous avez réussi à venir à bout du NaNoWriMo.

En quoi ça consiste ?

Le but est d’écrire 50 000 mots en un mois, du premier au trente novembre. Il ne s’agit PAS de rédiger un roman de qualité, pas plus qu’il n’est question de montrer le résultat du challenge. Ainsi que le dit le site, « ne vous faites pas d’idées, vous allez probablement écrire beaucoup de conneries » (Make no mistake: You will be writing a lot of crap.).

Ce défi vous pousse à rédiger ce que jusqu’à présent (pour certains) vous avez sans cesse repoussé par l’obsession de bien faire les choses. Au diable les corrections, le soin apporté aux phrases ! Il faut rédiger 50 000 mots d’ici la fin du mois, ce n’est pas le moment de sans cesse revenir en arrière. On se laisse emporter par l’histoire, et on verra bien à la fin ce que ça peut donner.

Arrivé à la fin, vous n’aurez plus qu’à soumettre votre roman-express au compteur automatique, qui vous remettra en échange votre image-badge indiquant que vous avez gagné ce combat contre vous même x)

Ce que vous faites de votre roman ensuite ne regarde que vous, eux ne le conservent pas, car ce n’est pas le but.

Eeet donc, ça sert à quoi ?

Objectivement, à rien, je suppose. Peut être que certains en profiteront pour écrire, enfin, leur roman, et potentiellement le soumettront à un éditeur après correction. D’autres, comme moi, participent surtout parce qu’ils se disaient depuis moult années « un jour j’écrirai cette histoire » mais ne l’avaient toujours pas fait x)

L’an dernier, en 2011, j’avais décidé de m’atteler à la rédaction de cette histoire qui me trotte dans le crâne (et fait quasiment partie de mon quotidien) depuis 1999. L’expérience fut tantôt grisante, tantôt stressante, tantôt amusante, mes personnages prenant vie sous mes doigts et échappant totalement aux vagues idées que je pouvais avoir d’eux. J’ai eu un plaisir certain à avancer l’histoire, finir des chapitres que je n’avais jamais réussi à aborder jusqu’alors, rédiger des scènes que j’avais en tête depuis moult années. Et j’ai eu droit à quelques surprises puisque beaucoup de passages ont donné des résultats totalement imprévisibles.

Certes, je n’ai pas fini l’histoire (et je n’ai pas gagné le défi, m’étant arrêtée à 39000 mots), et je vais probablement la réécrire une fois de plus, à une autre occasion, mais je ne regrette pas l’expérience, raison pour laquelle je rempile le mois prochain.

Cette année, je m’attaque à un autre projet, la transposition sous forme de roman d’un forum RPG que j’ai déjà mentionné dans un autre article, j’ai nommé Coma. L’avantage est que j’ai déjà une histoire (celle de la première saison du jeu), mais j’ai l’intention d’en profiter pour complètement revoir l’univers d’origine. Cette fois ci, pas de promesse en l’air, je ne sais pas si je le publierai, inutile donc de me le demander, on verra bien ce qu’il en est.

(Et l’an prochain, si tout va bien, je m’attaquerai à la réécriture des Manifestations Diaboliques au Lycée, une histoire à quatre mains écrite en 1999 que ma meilleure amie et moi n’avons jamais achevée x) )

Le NaNoWriMo commence le premier novembre prochain. Cela vous intéresse-t-il ? Comptez vous y participer ? Qu’allez vous écrire ? N’hésitez pas à tenter le coup, vous n’avez rien à y perdre 😉

Un avis sur “NaNoWriMo is back !

  1. Wouay! Courage tu y arrivera ! Mais j’aimerais quand même lire ce que tu as écrit l’année dernière ! Bisous moi j’arrive dans 6h30 T_T

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *