Messieurs les Enfants – Daniel Pennac

Et hop, il est temps de remettre les fiches que j’avais publiées sur Pretty Dreams ici /o/ Pennac à l’honneur cette fois, dans une œuvre haute en couleurs, comme je les aime !

Sujet : Vous vous réveillez un matin, et vous constatez que, dans la nuit, vous avez été transformé en adulte. Complètement affolé, vous vous précipitez dans la chambre de vos parents. Ils ont été transformés en enfants.

Racontez la suite.

L’histoire

Depuis près de trente ans, Crastaing enseigne le français à ses élèves, toujours immuable, martelant toujours la même formule : L’imagination, ce n’est pas le mensonge ! et les mêmes rédacs toutes sur le même thême : l’enfance.
Mais ce jour là, Igor Laforgue, Joseph Pritsky et Nourdine Kader se font punir pour cause de caricature soixante-huitarde d’un Crastaing poursuivi par sa classe…
Bilan, une rédaction a faire pour le lendemain et une « conversation avec monsieur votre père » programmée.
Seulement, cette fameuse rédaction a un bien curieux effet sur nos trois élèves fautifs. Une fois la rédaction faite, ils s’effondrent et se réveillent quelques heures plus tard… transformés en adultes !
C’est le début d’une bien étrange aventure pour trois gosses de douze ans devenus adultes et des parents devenus tous petits …

Mon avis

Pennac ! voici un de mes auteurs préférés. Sa richesse verbale, ses métaphores odorantes, son humour indécrottable, quel bonheur que de le lire !
Vous reconnaîtrez sans doute un des Kamo (du même auteur) dans ce roman complètement déjanté, mais ce doit certainement être voulu ^_^
On rit du début à la fin de ce roman, en voyant ces gosses se débattre vainement dans l’océan d’ennuis dans lequel ils sont plongés jusqu’au cou, avec des mini parents à s’occuper, leur absence au collège à justifier, et j’en passe ! Et le tout conté à la manière de Pennac, qui ne mâche pas ses mots et ses traits d’esprit XD
Et Crastaing dans tout ça ? Il n’a pas été épargné, bien entendu ! ^_^
Ce qui rend l’histoire encore plus poilante, d’autant qu’elle est racontée par le père décédé d’Igor, qui va jusqu’à devenir un fantôme enfant lors de la fameuse inversion enfants/adultes !

2 avis sur “Messieurs les Enfants – Daniel Pennac

  1. Pingback: Messieurs les enfants, Daniel Pennac « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *