Les Dix Petits Nègres – Agatha Christie

Bon, vu que je n’ai rien de probant à raconter dans la section 3615MaVie, je vais recycler mes anciennes fiches de lecture, ça fera une bonne chose de faite. On commence donc par un policier, genre dont je ne suis pas familière mais qu’il m’arrive, parfois, d’apprécier. Voici donc Dix Petits Nègres, d’Agatha Christie. Par contre, recyclage de vieilles fiches, ça veut dire « ton dramatico-grandoliquent » un peu gênant :/ Pardon.

4°de couverture

L’île du Nègre… que de bruits courent sur son nouveau propriétaire… Richissime yankee, star hollywoodienne, ou bien encore l’Amirauté britannique ?
Bref, quand tous les dix – Du juge au play-boy, sans oublier la secrétaire – reçoivent cette invitation à passer des vacances sur l’île, aucun d’eux n’hésite à accourir…
Mais là-bas, dans la somptueuse demeure, personne… sauf, bien entendu, cette voix, sur un disque qui accuse tour à tour chacun des participants. C’est la panique.
Alors, au rythme des couplets de la ronde des dix petits nègres, le nombre des invités commence à diminuer. Inexorablement… (édition Club des Masques)

L’histoire

Dix personnes invitées sur une île mystérieuse.
Edward Amstrong, médecin réputé.
Emily Brent, vieille fille bigotte.
William Blore, détective.
Véra Claythorne, jeune fille engagée comme secrétaire.
Philip Lombard, aventurier au passé peu légal.
John Macarthur, militaire à la retraite.
Anthony Marston, jeune homme profitant de la vie.
Mr & Mrs Rogers, domestiques.
Lawrence Wargrave, juge.
Dix personnes accusées chacune d’un meurtre par une voix inconnue sur une île isolée de tout. C’est alors une danse morbide qui commence, au rythme de la comptine des dix petits nègres. Un à un, les invités meurent de diverses manières (inspirées par la comptine)… Personne ne sait qui est l’assassin, sinon qu’il est peut-être parmi eux.
A la fin, il n’en restera…
Aucun.

Mon avis

Un roman policier d’Agatha Christie, sans doute l’un de ses meilleurs (J’avoue, je n’ai lu aucun autre de ses romans XD). Un scénario morbide, qui envoûte totalement le lecteur. Agatha Christie nous livre là un roman si étrange, si effrayant, qu’il pourrait bien captiver un non adepte de romans policiers (j’en sais quelque chose ^_^). Nous voyons tomber, un à un, les dix coupables. Aucun indice ne nous permet de déterminer qui est celui qui tire les ficelles. Heure après heure, le filet se resserre autour des survivants. Qui finalement comprennent qu’ils ne s’en tireront pas, quoi qu’ils fassent.
Que dire de plus ? Ce roman m’a captivée à tel point que j’en ai fait cette chronique. J’ai su réfréner mon envie de regarder les dernières pages pour déterminer le fin mot de l’affaire et pu déguster ce roman avec un plaisir intense. Dix coupables, et pour chacun une justice fatale. Voilà qui est original ! Sans oublier ces dix petits nègres, sur la table du salon. Dix petits nègres en porcelaine. Et, au fur et à mesure que les invités meurent, le nombre des petites figurines diminue.
Inexorablement.
Jusqu’à ce qu’il n’en reste plus aucune.

La comptine des dix petits nègres :

Dix petits nègres s’en allèrent dîner.
L’un deux s’étrangla et il n’en resta plus que
Neuf.
Neuf petits nègres veillèrent très tard.
L’un deux oublia de se réveiller et il n’en resta plus que
Huit.
Huit petits nègres voyagèrent dans le Devon.
L’un d’eux voulut y demeurer et il n’en resta plus que
Sept.
Sept petits nègres cassèrent du bois avec une hachette.
Un se coupa en deux et il n’en resta plus que
Six.
Six petits nègres jouèrent avec une ruche.
Un bourdon piqua l’un d’eux et il n’en resta plus que
Cinq.
Cinq petits nègres étudièrent le droit.
L’un d’eux devint avocat et il n’en resta plus que
Quatre.
Quatre petits nègres s’en allèrent en mer.
Un hareng saur avala l’un d’eux et il n’en resta plus que
Trois.
Trois petits nègres se promenèrent au zoo.
Un gros ours en étouffa un et il n’en resta plus que
Deux.
Deux petits nègres s’assirent au soleil.
L’un d’eux fut grillé et il n’en resta plus que
Un.
Un petit nègre se trouva tout seul.
Il alla se pendre et il n’en resta plus
Aucun.

3 avis sur “Les Dix Petits Nègres – Agatha Christie

  1. Pingback: Les Dix Petits Nègres, Agatha Christie « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

  2. Grand classique du polar, finement construit. On n’apprend le coupable qu’à la toute fin. Même si je ne suis pas un grand fans d’Agatha Christie, ce roman est incontournable car impressionnant de maîtrise. A lire absolument.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *