Le NaNoWriMo

Cette année, après en avoir entendu parler l’an dernier, j’ai participé au NaNoWriMo, alias le National Novel Writing Month. Il s’agit d’un défi entre amateurs d’écriture, consistant à écrire en un mois un roman de 50 000 mots (Car au delà de 40 000 mots, on parle bien de roman et non pas de ‘nouvelle’). Il n’y a pas de gagnant et l’objectif n’est pas tout à fait de rédiger une oeuvre d’art, mais simplement de se pousser à rédiger quelque chose pendant une durée limitée, sans se soucier de la correction, de la formulation ou de tout ce qui peut retenir n’importe quel écrivain quand il rédige x)

Évidemment, quand on est très critique sur son propre travail, c’est assez difficile à réaliser, n’en déplaise aux deux rigolos qui affirmaient que je pouvais pondre quelques 15000 mots pendant les 4 jours qui me restaient pour finir le Nano.

Pour ma part, bien que j’estime pouvoir rajouter environ un millier de mots d’ici minuit si je me motive, je finis le Nano sur un total d’environ 38000 mots [édit à minuit : Comme prévu, je clôture l’événement à 39 305 mots]. Le bilan de cette expérience est plutôt positif, quand bien même je n’ai pas su venir à bout du défi. J’ai réussi à écrire bien des choses, parfois des trucs que je ne garderai finalement pas dans l’histoire, et parfois des « coups de génie » qui m’ont surprise moi même.

Si mon emploi du temps me le permet, je compte tenter le coup à nouveau l’an prochain x)

Maintenant, que faire de ce roman, me demanderez vous ? Il a été écrit pour ma satisfaction personnelle, et pour être honnête je n’ai pas vraiment envie, ni besoin, de le partager. Je ne veux pas être publiée, et je n’ai pas plus que ça envie d’entendre des commentaires d’une pertinence douteuse sur mon folklore personnel, ma façon de le décrire et moult autres détails. Néanmoins, parce qu’on me l’a demandé et que c’est toujours une expérience, je vais quand même publier les différents chapitres sur ce blog.

De quoi parle mon roman ? C’est assez flou, même pour moi, déjà parce que je change assez souvent d’avis sur pas mal de détails, et ensuite parce que je n’ai pas même atteint la moitié de l’histoire XD

Catalyseur se déroule à une époque indéterminée dans ce qu’on peut considérer comme un univers vaguement similaire au nôtre. L’essentiel de l’histoire se déroule en bordure de deux réalités. Celle, matérialiste, des gens ordinaires, vaguement superstitieux mais globalement sceptiques, et celle des Surnaturels, toutes les créatures folkloriques connues et inconnues qui ont donné naissance aux légendes et mythes. Dans l’histoire, la plupart des Surnaturels vivent dans ce qu’on appelle les Villes-Mirage, des villes qui en quelque sorte « sortent du flux de la réalité » : Elles n’attirent pas l’attention de l’extérieur, et les humains qui y vivent ne s’aperçoivent jamais des événements anormaux qui peuvent s’y dérouler.

Il s’agit par ailleurs de la réécriture de ce que j’ai écrit vers 1999 quand j’avais une quinzaine d’années. A l’époque, mon « roman » faisait un total de 300 pages en comptant tous les « tomes », il me semble. C’était bourré de clichés, des passages entiers étaient purement et simplement plagiés d’autres bouquins que je lisais alors (Tels que Hel, de Graham Masterton, ou bien la Trilogie de l’Elfe Noir de Salvatore), et je n’avais aucune idée d’où j’allais. Je crois que même maintenant, je n’en ai toujours aucune idée. J’ai juste envie de mettre un jour le point final à cette histoire que j’ai débutée il y a dix ans, et jamais réellement terminée…

Car en effet, je n’ai jamais vraiment su expliquer ce qu’était mon personnage principal, hormis un fantasme de gamine, le beau-mec-parfait-avec-des-pouvoirs-ultimes XD Je pense qu’il est temps maintenant que je me décide une bonne fois pour toutes à son sujet !

Je publierai (j’ai déjà commencé) les différents chapitres et éléments de clarification dans la catégorie « Catalyseur » de mon blog, mais accessible en lecture seulement à mes connaissances 😉 Et comme je suis victime d’inscription de spams ces derniers temps, il va désormais falloir que vous me contactiez par mail (j’ai besoin d’un pseudo et d’une adresse mail valide) pour que je vous crée un compte !

Cet article a été posté dans Ecriture.

Un avis sur “Le NaNoWriMo

  1. Je soutiens que tu aurais pu… xD Ceci dit, wouah, plus de 39 000 mots, c’est génial !!! En un mois ! J’ai lu le dernier extrait posté, je vais lire l'(es) autre(s) avec avidité ! :3 Merci pour ce partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *